Comment et pourquoi mettre en place une stratégie sur les réseaux sociaux ?

Comment et pourquoi mettre en place une stratégie sur les réseaux sociaux ?

La création d’une stratégie marketing devrait toujours tirer parti de la fulgurante ascension que représentent les réseaux sociaux. Ces derniers contribuent à susciter l’intérêt, la fidélisation et le contact avec de nouveaux clients ou partenaires. Assemblés avec les autres méthodes classiques comme l’inbound marketing ou l’emailing, ils contribuent à accroître votre succès en offrant un nouveau canal d’acquisition. Découvrez comment établir une stratégie sur les réseaux sociaux.

Quels sont les avantages d’une stratégie marketing sur les réseaux sociaux ?

Augmenter votre visibilité

Vous ne pourrez pas démarcher physiquement ou organiquement toutes les personnes susceptibles d’être intéressées par vos produits ou vos services. C’est pourquoi, à notre époque digitale, les réseaux sociaux vous permettent d’apparaitre dans leurs fils d’actualité, de sorte à pouvoir être vu par le bon public que vous ciblez.

Renforcer votre notoriété

Il y a quelques années, la notoriété ne pouvait être construite que par le biais de panneaux d’affichage sur les arrêts de bus ou de publicités élaborées à la télévision. Désormais, il est possible pour vous de présenter votre marque beaucoup plus facilement et directement à vos clients ou prospects : la présenter sur leurs écrans.

Utiliser le bouche-à-oreille

Ce mode de communication est aussi vieux que le monde. Désormais, les réseaux sociaux lui servent de moteur et permettent aux utilisateurs de partager les informations en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Il suffit qu’un client soit satisfait de vous pour en parler à son réseau, qui en parlera à son tour à son réseau,… Et voici la machine lancée !

Faciliter le contact

Les réseaux sociaux sont également un outil pour vous aider à atteindre et à vous rapprocher d’éventuels clients. Il vous est donc possible de les contacter directement pour apprendre à les connaitre, récolter leurs avis ou leur proposer un rendez-vous.

Il s’agit ici de plusieurs bonnes opportunités. Lorsqu’on y réfléchit bien, les médias sociaux représentent sans aucun doute la stratégie ultime à utiliser. Pourquoi ? Et bien parce qu’il s’agit ici d’un mode de communication personnalisé qui vous donne la possibilité d’établir un lien direct, mais surtout un lien humain.

Quel réseau social choisir pour sa stratégie sur les réseaux sociaux ?

Plusieurs plateformes existent, mais elles ne répondent sans doute pas toutes à vos besoins. Afin de définir celles qui seront le plus en accord avec votre stratégie sur les réseaux sociaux, nous allons passer en revue les bases de chacune d’entre elles.

Facebook

Si Facebook était un pays, il serait sans aucun doute le plus grand du monde avec ses milliards d’utilisateurs. Des millions d’entreprises utilisent Facebook comme canal de publicité en y publiant du contenu ou en y partageant des actualités. Cette plateforme est sans doute l’une des plus importantes pour mener une campagne en adéquation avec votre stratégie médiatique.

Il existe 2 types de pages sur Facebook : une page personnelle et une page professionnelle. Bien que la portée puisse être plus conséquente sur une page personnelle, cette dernière est quand même limitée à un nombre total de 5000 amis, alors qu’une page professionnelle peut compter un nombre illimité d’adeptes. Avoir une page professionnelle vous donne accès à des KPIs et à l’élaboration de campagnes ou de publicités en totale adéquation avec vos objectifs, mais vous permet aussi de référencer votre page, de proposer des produits ou de récolter l’avis de vos abonnés. Il faut savoir qu’en vous autorisant à lancer des publicités, Facebook vous soutient quant au ciblage du public mais également quant à l’acquisition de prospects ou à la rédaction de contenu. Le pixel Facebook, intégré à votre site, permettra à Facebook de retrouver les visiteurs et de leur proposer vos publicités sur Facebook. Enfin, comme Snapchat et Instagram, Facebook a rendu possible la publication de « story » ; un partage instantané de photos et de vidéos, avec des filtres ou éléments visuels amusants, pour 24h.

YouTube

YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé, après Google. Il revêt donc d’une importance capitale car cela signifie que la plateforme a du potentiel pour vous aider à atteindre une audience encore plus conséquente, à un coût moins élevé que la télévision par exemple. Il faut savoir que la popularité de YouTube rend le réseau social apte à référencer les utilisateurs. La portée organique qu’il peut vous offrir est donc intéressante. Seulement, lorsqu’on parle de YouTube ; on parle de vidéo. Le taux de conversion peut donc être très important car les vidéos, bien réalisées, ont le pouvoir de mieux convaincre que par des mots. Bien que la création et le montage de vidéos ne soient pas faciles, le retour sur investissement récompensera vos efforts.

Instagram

Instagram est un réseau social qui propose des contenus visuels : photos et vidéos. Alors que c’est sa principale fonctionnalité, le réseau gagne de plus en plus en popularité. Tout comme Snapchat et Facebook, les story sont également disponibles sur Instagram. Il est également possible de certifier un compte Instagram afin de bénéficier d’un petit badge bleu qui témoigne de votre popularité.

Twitter

La particularité de Twitter est qu’il véhicule les informations à la minute près. Vous pouvez y voir ce qui se passe au monde, au moment même. Les utilisateurs postent des messages limités à 280 caractères appelés tweets, pouvant intégrer des photos, des vidéos, des liens ou des gifs. Avec plus de 500 millions de tweets envoyés chaque jour, Twitter est sans doute le réseau idéal afin de découvrir les tendances de votre secteur, de vos clients ou de vos partenaires. Plusieurs formats de publications sont proposés comme des annonces, des sujets tendance, des profils sponsorisés, etc. La portée organique de Twitter fait que vous avez l’occasion de directement échanger avec votre public, ce qui peut vous aider à renforcer vos liens avec lui.

LinkedIn

Ce réseau est sans aucun doute le réseau professionnel le plus connu pour les entreprises. Auparavant utilisé uniquement à des fins de recrutement, il est désormais devenu une plateforme où montrer son expertise et où rencontrer des personnes du monde entier, dans son secteur d’activité mais pas que. Vous pouvez y partager des publications, y faire des mises à jour ou commenter des photos et des vidéos, un peu comme Facebook. LinkedIn est un parfait endroit où trouver de nouveaux prospects ou dans lequel rencontrer des personnes intéressantes. En bref, c’est le réseau social sur lequel être pour développer et partager vos connaissances, donner de la valeur à votre activité et se lier à des personnes qui seront intéressées par votre contenu, et vice versa.

Pinterest

Assez sous-estimée, la plateforme Pinterest a pourtant un bon potentiel. Dessus, on vous présente des séries de tableaux contenant des épingles, photos ou vidéos, que vous pouvez sauvegarder dans vos propres tableaux. La durée de vie d’une épingle est de plus de trois mois, ce qui défie la concurrence de tous les autres réseaux sociaux. Alors, comment tirer parti de Pinterest ? Simplement en créant des visuels avec des liens vers votre site. Vous serez surpris de l’augmentation du taux de visite qui aura lieu sur votre site grâce à ce réseau social.

Snapchat

Comme pour Facebook et Instagram, Snapchat propose comme fonctionnalité principale la diffusion de contenu visuel, les story, pour une durée de 24h avant d’être effacé. Professionnellement, les entreprises peuvent créer de la publicité en s’appuyant sur des histoires dynamiques et élaborées à publier sur ce réseau.

Conclusion

Il y a beaucoup de réseaux sociaux et les fonctionnalités que chacun d’entre eux offre peuvent être intéressantes. Seulement, la décision que vous prendrez dépendra de votre audience et de ses habitudes. Nous consommons tous l’information d’une manière différente, à l’endroit et au moment que nous souhaitons. La meilleure solution est donc de commencer petit à petit et d’évaluer les retombées sur chacun de vos réseaux pour choisir et investir dans les plus pertinents.

La création d’un buyer persona pour votre stratégie sur les réseaux sociaux

Qu’est-ce qu’un buyer persona ?

Il s’agit de faire la caricature ou la simple description de votre acheteur idéal. Critères démographiques, géographiques, psychodémographiques et mode d’achat, tout y passe. Il doit représenter au mieux le public cible auquel vous voulez vous adresser.

Pourquoi créer un buyer persona ?

Comprendre qui vous souhaitez atteindre vous permettra d’élaborer votre stratégie marketing de manière efficace et pertinente. Cette étape vous guidera quant aux choix des bonnes plateformes de médias sociaux sur lesquelles être présent, à la création du bon contenu et aux choix du bon ciblage à effectuer.

Comment créer un buyer persona ?

Vous devez vous pencher sur la méthode SCP – segmentation, ciblage et positionnement. Faites donc en sorte de bien déceler certaines données démographiques de votre personnage comme son âge, son sexe, sa profession,… Ensuite, si vous cherchez à l’attirer sur votre site web, n’hésitez pas à trouver ceux de vos concurrents sur lesquels il est susceptible d’aller ou les e-commerces qu’il pourrait utiliser.

Il est également important de déterminer son comportement sur les réseaux sociaux, afin de savoir où le trouver et comment susciter son intérêt.

Déterminer ses objectifs commerciaux

Avant de lancer une stratégie sur les réseaux sociaux, il faut clairement définir dans quel but vous le faites. Votre objectif commercial doit être défini avec la méthode SMART : il doit être spécifique, mesurable, atteignable, réalisable et temporel. Si, par exemple, l’objectif de votre entreprise est de développer sa notoriété auprès des jeunes entrepreneurs, vous ferez en sorte de créer du contenu utile et riche en informations sur l’entrepreneuriat, visant à toucher 1000 entrepreneurs d’ici le prochain trimestre. Pour pousser l’exemple encore plus loin, vous pouvez choisir comme objectif secondaire de récolter leurs adresses email en les faisant s’inscrire à une de vos formations ou à votre newsletter.

Une fois que vous les aurez clairement définis, vous pourrez plus facilement déterminer les actions à mener sur les médias sociaux pour transformer les visiteurs en acheteur ou autre. En étant capable de planifier la manière dont vous allez gérer votre présence sur les réseaux sociaux, vous pourrez estimer quel budget vous pourrez investir pour vos campagnes et publicités, ainsi que le retour sur investissement que vous aimeriez avoir.

Élaboration d’une stratégie sur les réseaux sociaux

Pour rendre votre stratégie optimale, vous devez être capable de :

  • Comprendre chacun des canaux que sont les médias sociaux et les manières de les utiliser pour rendre votre promotion efficace
  • Faire preuve d’empathie en prêtant une oreille attentive à votre audience pour être capable d’améliorer votre taux d’engagement
  • Établir une stratégie de contenu utile et pertinente sur les réseaux sociaux
  • Faire un suivi de vos actions avec les indicateurs clés de performances que propose chaque réseau social
  • Intégrer votre stratégie de médias sociaux dans vos stratégies déjà présentes et existantes

Définir les indicateurs clés de performance (KPI) sur les réseaux sociaux

Un KPI est une masure quantifiable que l’on utilise pour évaluer les résultats d’une action entreprise. En les connaissant, vous pourrez réajuster, améliorer ou corriger les stratégies que vous aviez mises en place sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir différencier les bonnes métriques des mauvaises. Je m’explique ; si vous gagnez de plus en plus d’abonnés chaque jour, c’est super pour vos statistiques. C’est d’autant plus intéressant comme résultat si votre but était de gagner en visibilité ou en notoriété. Par contre, si vous souhaitiez générer des ventes, ces métriques, aussi flatteuses soient-elles, ne sont pas qualitatives et ne vous ont pas permis d’atteindre votre objectif.

Quels sont les différents indicateurs clés de performance (KPI) sur les réseaux sociaux ?

Il y a quatre catégories principales de KPIs à analyser pour votre stratégie sur les médias sociaux :

  • La portée
  • L’engagement
  • Le ROI ou retour sur investissement
  • La fidélisation

La portée

C’est l’indicateur le plus vaste et le plus « superficiel ». Les métriques sont des nombres apparents tels que :

  • Le nombre d’abonnés : combien de personnes suivent votre compte
  • Les impressions : combien de fois votre contenu est apparu
  • Les mentions : combien de fois vous êtes mentionnés par les utilisateurs
  • Les interactions : combien de personnes ont interagi avec vos publications en likant, commentant ou partageant

L’engagement

L’engagement concerne l’intérêt et les interactions qu’accorde votre cible à vos publications. Vous pouvez retrouver :

  • Les likes ou les favorites : combien d’appréciations a récolté votre contenu
  • Les commentaires : combien de personnes ont commenté votre contenu
  • Le partage : combien de personnes ont tellement apprécié votre contenu qu’elles ont souhaité le faire voir aux autres
  • Les liens entrants : combien de personnes ont été sur votre site après avoir vu votre contenu sur les réseaux sociaux

Le retour sur investissement

Ces indicateurs vous permettent de réajuster votre budget ou vos effectifs si besoin. Vous y retrouvez :

  • Le nombre de ventes effectuées via les réseaux sociaux : comme des commandes provenant d’un lien dans votre contenu
  • Le taux de conversion : les inscriptions, les téléchargements ou les essais gratuits effectués via les réseaux sociaux
  • Les frais de service client : il est possible, par exemple, de réduire le budget alloué au service clientèle en interagissant et en répondant directement aux besoins de vos clients par les réseaux sociaux
  • Le temps de vie d’un produit : vous verrez quels sont les moments les plus propices pour mettre en vente certains produits par exemple

La rétention de clients

Si votre objectif commercial tourne autour de la fidélisation, ces indicateurs vous seront utiles. Vous devez tenir compte de :

  • Les avis, évaluations et feedbacks des clients : vous saurez ce que votre cible pense de vous
  • Les aménagements en conséquence : vous pourrez montrer à votre audience à quel point elle compte et comment vous avez pris en compte ses commentaires
  • Le parcours client : vous constaterez à quel point votre produit peut facilement être vendu ou, au contraire, s’il y a un moment où les ralentissements ou les abandons sont fréquents
  • Votre temps de réponse : le temps que vous mettez à répondre aux demandes de votre cible

À qui faire appel pour lancer une stratégie sur les réseaux sociaux ?

Ce n’est pas parce que vous avez l’habitude d’utiliser les réseaux sociaux personnellement que ce sera facile d’établir une stratégie marketing dessus.

Si vous avez une petite équipe avec vous, commencez toujours par vous poser la même question « Quels sont nos objectifs commerciaux » ? Comme expliqué plus haut, il n’y a qu’après cette étape que vous pourrez déterminer par quels médias sociaux passer, quel contenu créer et quel personnel engager. Par exemple, si vous voulez miser sur le service client, il vous faudra une personne disponible rapidement et réactive. Il faudra donc insister sur votre aspect social et votre disponibilité. Avez-vous donc le temps de vous en occuper, ou serait-il plus judicieux de faire appel à des consultants externes ?

L’exemple cité peut s’avérer assez simple. Seulement, qu’en est-il si votre but est de générer des ventes ? Vous devez donc maitriser la lancée et la gestion de publicités, de campagnes, la collecte de données comme les emails et les newsletters ou l’emailing. Il s’agit donc d’actions qui nécessitent une certaine connaissance des outils que vous proposent les réseaux sociaux.

En ce sens, nous vous conseillons donc, à côté de votre stratégie, d’également prendre note des éventuels obstacles qui pourraient surgir. Aurez-vous assez de temps ? De compétences ? De personnel ?

Après avoir établi tout ce que nous vous avons conseillé plus haut, votre feuille de route est prête. Si vous êtes indépendant, relisez-la à froid et vérifiez si vous êtes capable de faire tout cela seul. En entreprise, parlez-en à votre équipe interne et décrivez les tâches qui incombent à chacun ; si c’est réaliste et accepté tant mieux, sinon pensez à engager une équipe externe spécialisée.

Quels éléments reprendre lorsqu’on présente sa stratégie à son entreprise ou à une agence ?

  • Les objectifs commerciaux et sociaux à atteindre dans un délai allant de 1 à 3 ans
  • Les médias sociaux susceptibles de soutenir vos objectifs
  • Un calendrier
  • Le besoin de ressources
  • La confiance en votre projet

Les autres ne se sentiront emballés par votre stratégie que si vous l’êtes également. Votre équipe ne vous soutiendra pas totalement si vous hésitez ou s’il y a trop d’incertitudes dans vos actions. N’ayez donc pas peur de voir trop grand car avoir une vision d’avenir vous permettra d’obtenir toujours mieux qu’une vision trop simpliste de la chose.

Quels outils utiliser pour ma stratégie sur les réseaux sociaux ?

Divers outils sont à votre disposition pour vous faciliter la tâche. De cette manière, ils vous feront gagner du temps, de l’énergie et de l’argent.

Le suivi social

Ces outils peuvent spécialement se rapporter à un réseau social ou, au contraire, vous aider à tous les gérer en même temps. Vous pourrez donc examiner vos commentaires et vos mentions pour pouvoir suivre les conversations sur votre marque et avoir une vue d’ensemble des influenceurs, des clients ou de prospects potentiels. Ce type d’outil facilitera votre réactivité et vous offrira une vue d’ensemble pour mettre en avant vos valeurs sociales.

La rédaction de contenu et le community management

Ce thème comprend :

  • La gestion des différents réseaux sociaux à un endroit réuni, comme par exemple Swello
  • La programmation de contenu
  • La pertinence du contenu
  • L’appel à l’action
  • La gestion des utilisateurs multiples

Les analyses et les statistiques

Chaque réseau social vous propose ses propres KPIs, cités plus haut.

La pertinence des influenceurs

Ces outils vous informent sur l’influence que vous exercez, mais également sur les influenceurs et les clients ayant le plus grand nombre d’abonnés. De cette manière, vous pourriez ajouter une flèche à votre arc en faisant appel à des personnes extérieures qui peuvent défendre votre cause auprès d’une audience semblable à la vôtre.

Élaborer un budget pour ma stratégie social média

La portée organique des réseaux sociaux ne suffit malheureusement plus à vous apporter des clients ou des prospects potentiels. C’est pourquoi, chaque réseau social a mis en place des systèmes afin de monétiser vos efforts pour vous donner toutes les chances d’atteindre vos objectifs. Vous devez donc prendre en compte :

  • Quel type de contenu devez-vous créer ?
  • Comptez-vous gérer votre stratégie réseaux sociaux en interne ou en externe ?
  • Comptez-vous faire appel aux systèmes de publicités payantes ? Si oui, en quelle quantité ?
  • Payerez-vous des influenceurs pour promouvoir vos produits ?
  • De quels services secondaires pourriez-vous avoir besoin ?

Si vous n’avez aucune idée du budget que vous allez devoir allouer à votre stratégie sur les réseaux sociaux, il suffit de commencer par des petits montants. Il n’y a qu’en essayant et en ajustant que vous pourrez voir si vos objectifs peuvent être remplis et si votre budget mérite d’être revu à la hausse.

Source : Hubspot

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire